Bouquet de roses

En la fête de la Sainte patronne des jeunes du diocèse de Cotonou, le Père Rodrigue GBEDJINOU, aumônier diocésain de la jeunesse, livre ce message qui indique ce que la vie de Sainte Thérèse de l’Enfant de Jésus a à dire aujourd’hui aux jeunes.

1er Octobre, fête de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, docteur de l’Eglise, patronne des missions. Sainte Thérèse est la sainte que nous, jeunes de l’Archidiocèse de Cotonou, avons choisi comme notre modèle. A vous tous, jeunes de ce diocèse, Bonne fête. Le Bouquet de roses qu’en son nom, j’offre à chacun de vous est cette belle pensée :

Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère, Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit Tu le sais, ô mon Dieu, pour t’aimer sur la terre, Je n’ai rien qu’aujourd’hui Chers jeunes, Hier nous a déjà échappés. De demain, nous ne savons encore rien. Aujourd’hui est le temps de grâce que Dieu nous offre. Remplissons autant que nous le pouvons de bonnes œuvres. Vivons intensément l’instant présent, dans la confiance absolue en Dieu, comme un petit enfant tout abandonné dans les mains de son père Chers amis jeunes, La vie de Sainte Thérèse nous révèle que la jeunesse est aussi l’âge de la sainteté. En remplissant bien nos devoirs d’état, nous choisissons, ainsi comme elle, la « petite voie » de l’enfance spirituelle. La vie de Sainte Thérèse, Docteur de l’Eglise nous rappelle l’exigence de la formation religieuse et spirituelle pour une plus grande maturité de notre foi. La vie de Sainte Thérèse, Patronne des missions, indique à chacun de nous l’urgence de la mission à travers le témoignage dans nos différents milieux de vie. Il n’y a que les jeunes qui puissent les véritables apôtres des jeunes.

Que Sainte Thérèse, dont le cœur brûlait d’Amour pour Dieu et pour le prochain, comme aussi nos cœurs de jeunes, nous obtienne du Seigneur la grâce d’une jeunesse ardente !

Que Dieu bénisse tous les jeunes de notre diocèse !

Publié le 2 octobre 2009.

Le coin des familles